Les enseignements et options tout au long du lycée

enseignement

Depuis la rentrée dernière, l’ensemble des institutions éducatives françaises ont été invitées à revoir leurs programmes d’enseignement. Les établissements concernés sont les lycées généraux et technologiques. 

La nouvelle réforme consiste à responsabiliser les élèves dans leurs choix de parcours. L’objectif est de sortir des voies généralistes et d’opter pour des options en fonction des affinités et ambitions de chaque lycéen. En d’autres termes, d’ici quelques années, il n’y aura plus de séries et programmes généraux dans les lycées de France. 

Dans cet article, nous reviendrons sur les éléments qui ne changent pas suite à la mise en place de la nouvelle réforme. De plus, nous évoquerons les détails et caractéristiques du nouveau système. Enfin, nous vous présenterons les modes de fonctionnement pour les classes de la seconde à la terminale. 

Les principes inchangés suite à la nouvelle réforme du bac 

Le ministère de l’Education nationale a souhaité conserver 4 principes fondamentaux : 

  • L’ensemble des étudiants doivent obtenir une moyenne générale égale ou supérieure à 10/20 pour décrocher le diplôme du baccalauréat,
  • Lors des examens, il n’existe pas de note éliminatoire ou de note de plancher pour parvenir à avoir le diplôme, 
  • Le système initial comprend un dispositif de compensation et de mentions. La nouvelle réforme maintient ces piliers, 
  • Enfin, pour laisser aux élèves une seconde chance d’obtenir une note supérieure à 10/20. L’oral de rattrapage est toujours de vigueur. 

Que vous soyez dans un lycée privé à Paris ou un établissement public dans le sud de la France, ces fondements sont inchangés. 

La fin d’un système scolaire généraliste

Comme nous l’évoquions au début de l’article, le nouveau système scolaire prône davantage la personnalisation du parcours éducatif de chaque élève. 

Les lycées ont l’opportunité d’offrir aux étudiants trois nouveaux dispositifs 

d’enseignements : 

  • Un socle commun qui met en avant des enseignements autour de la culture humaniste et scientifique. Une ouverture d’esprit plus large afin de mieux identifier les enjeux économiques, sociétaux et environnementaux de demain.  

  • La mise en place de spécialités choisies individuellement par les étudiants. Chacune de ses options représente une partie importante du programme scolaire. Celles-ci bénéficient d’horaires significatifs permettant de proposer un cursus d’apprentissage ambitieux et davantage axé sur la pratique. Néanmoins, ces nouveaux enseignements sont facultatifs, ils servent simplement à compléter et enrichir le programme des élèves. 

  • Afin de mieux préparer les étudiants aux parcours supérieurs, un temps d’aide à l’orientation a été mis en place pour mieux préparer les lycéens. En pratique, les établissements organiseront des ateliers à effectifs réduits ou encore des entretiens individuels. 

  • Pour le moment, la filière technologique conserve son organisation actuelle. Dans quelque temps, des ajustements feront leur apparition. L’objectif sera de mettre davantage en avant un socle de culture commun articulé avec les enseignements de spécialité et l’aide à l’orientation.

Une nouvelle organisation dès la classe de seconde 

Dès la classe de seconde, la nouvelle réforme prévoit la mise en place d’actions. Ce projet met l’accent sur deux critères : une nouvelle grille horaire et un nouveau programme. 

À présent, il sera possible de choisir deux spécialités à partir de la classe de seconde. En fin de troisième, l’élève doit choisir ses deux disciplines. Ces nouvelles matières ont une amplitude horaire allant de 1h30 à 6 par semaine. Parmi elles, les élèves pourront choisir une option en lien avec l’apprentissage d’une langue étrangère, des notions approfondies sur l’écologie et le développement durable ou encore un aspect davantage artistique.

L’enseignement commun comprend les matières déjà présentes dans le programme actuel, telles que : l’histoire géographie, mathématiques ou encore les sciences de la vie et de la terre. 

Des actions qui se poursuivent en classe de première et de terminale 

L’objectif pour la dernière année de lycée est de préparer au mieux les élèves aux études supérieures. Grâce aux spécialités, les élèves auront une vision plus large de leurs avenirs en tant qu’étudiant en parcours supérieur. Une immersion anticipée qui permet à chacun d’appréhender correctement leurs nouveaux projets. 

Formation d’espagnol en ligne financée par l’État avec le CPF
Trouver une solution e-learning adaptée pour ses collaborateurs